Sélectionner une page

Vous arrivez à un moment de votre vie où plusieurs questions vous taraudent, le rythme effréné de vos journée de ne semble jamais s’arrêter et vous n’êtes plus aussi serin qu’avant? Une retraite silencieuse pourrait vous aider.

En effet, il peut arriver que la vie quotidienne ne soit que très peu propice à se laisser du temps pour sois. 

Entre la vie de famille, les diverses obligations personnelles et la vie professionnelle, il est difficile de se retrouver seul suffisamment longtemps. 

Pourtant, il arrive des moments où il devient nécessaire de faire une pause et de se pencher enfin sur toutes les questions et besoins profonds que vous ressentez. 

Contrairement à ce que l’on croit, les retraites silencieuses ne sont pas réservées seulement aux religieux qui souhaitent se rapprocher de Dieu, mais peuvent être entamées par toutes personnes désireuses de se retrouver. 

Découvrons dans cet article ce qu’est une retraites silencieuse, ainsi que tous les avantages et bénéfices que cela peut vous apporter. 

Qu’est-ce qu’une retraite silencieuse?

La définition de retraite dit que dans sa forme verbale «retraite» signifie: «reculer et s’éloigner de quelque chose ou de quelqu’un parce que vous en avez peur ou que vous voulez être seul», ou dans des contextes militaires signifie que vous cessez de combattre. En tant que nom, cela signifie «Un endroit sûr privé où vous pouvez être seul». 

Une retraite silencieuse est finalement un temps plus ou moins long que vous prenez pour méditer, prier ou simplement réfléchir à votre vie personnelle de façon générale. 

Elle implique un éloignement géographique. C’est-à-dire que vous allez partir de votre lieu d’habitation habituel pour aller dans un lieu que vous ne connaissez pas ou peu et propice à la solitude. 

Cela peut être un monastère ou un lieu laïque reculé des villes. 

Le but étant de vous déconnecter du monde extérieur et de recharger vos batteries spirituelles.

Une retraite silencieuse peut également avoir pour but de : 

  • Vous reposer, souffler et faire une pause dans votre vie bien remplie. 
  • Se rapprocher de Dieu dans le silence dans le cadre de retraite spirituelle, ou bien raviver et renforcer sa foi. 
  • Réfléchir au sens de sa vie, prendre du recul avant de faire des choix importants.
  • Trouver son but et sa voie, qu’elle soit personnelle ou professionnelle. 
  • Envisager des changements dans votre vie. Cela peut être des changements personnels ou professionnels. 
  • Prendre le temps de réfléchir sur les grandes questions de la vie ou bien sur les questions plus personnelles auxquelles vous n’avez pas le temps de penser au quotidien. 

Les retraites silencieuses sont ouvertes à tous : jeunes, adultes, parents, laïcs, croyants, prêtres et religieux. 

Comment se déroule une retraite silencieuse ? 

Les retraites silencieuses sont différentes en fonction de ce que vous allez choisir. Vous pouvez choisir parmi plusieurs programmes proposés par différents centres (religieux ou non). 

Dans les grandes lignes, les retraites silencieuses typiques sont toutes faites sur le même modèle. 

Le silence est de rigueur tout le temps que dure cette retraite. C’est le cas du levé du matin au coucher du soir. 

Le rythme de chacun doit y être respecté. 

Ainsi, les personnes qui se lèvent tôt peuvent profiter de l’aube et du levé du soleil pour commencer à réfléchir sur eux-mêmes. Pour les personnes qui sont plus du soir, elles peuvent profiter des soirées de calme et de sérénité pour faire le point sur elles-mêmes. 

Il est possible d’écrire, de suivre des messes, des séances de travail sur des thèmes précis en groupe ou seul…

En fonction du programme que vous choisissez, il peut y avoir un professeur qui va guider vos séances de travail. 

Les séances de travail dépendent également du thème de votre retraite silencieuse. Les tâches sont diverses et variées et peuvent comprendre des sessions en intérieur comme de l’écriture, de la peinture ou bien du bricolage. Cela peut aussi prendre la forme d’exercices extérieurs pour être plus en lien avec la nature, comme le jardinage, l’observation de la faune et de la flore…

Pendant les repas, pris en groupe, le silence est aussi de rigueur. Il peut y avoir une douce musique de fond pour limiter les bruits de couverts et de mastication. 

Ce silence permet d’être encore une fois à l’écoute de soi, mais aussi à l’écoute des autres sans un mot. Vous allez ainsi apprendre à connaître vos compagnons seulement avec les gestes et les regards. Vous allez être surpris de voir tout ce que vous pouvez apprendre en silence. 

Vous pouvez également choisir de faire une retraite silencieuse seule, sans programme spécifique. Il vous suffit de trouver un endroit isolé et qui offre beaucoup de sérénité. 

C’est d’ailleurs l’occasion de faire des activités que vous n’avez pas le temps de faire habituellement (créatives, manuelles, spirituelles…). Le but étant de le faire dans le silence et de profiter de ces moments pour réfléchir à toutes les questions que vous vous posez. 

Comment vous préparer pour une retraite silencieuse ? 

Les retraites silencieuses ne demandent pas une grande préparation, rassurez-vous. 

Vous devez déjà vous assurer que vous avez obtenu le temps nécessaire à cette retraite silencieuse. Que cela soit du côté professionnel ou personnel, tout le monde doit bien avoir conscience que vous ne serez pas joignable sur le temps que vous avez déterminé. 

Lorsque cela est votre première expérience, vous pouvez commencer par des retraites courtes sur un week-end par exemple. 

Ensuite, vous devez décider si vous faites une retraite silencieuse avec un programme spécifique et un groupe, ou bien seul. 

Dans tous les cas, vous devez préparer un minimum d’affaires et ne pas vous encombrer de choses superflus. 

Une retraite silencieuse est-elle faite pour vous ?  

Quelles que soient vos raisons d’entamer une retraite silencieuse, c’est un exercice intimidant car nouveau. 

Vous devez voir cette retraite silencieuse comme une nouvelle expérience, un moyen de vous retrouver, de faire grandir votre foi ou encore d’approfondir votre connaissance de vous-même et de faire le point. 

Vous devez donc être prêt à être confronté à toutes vos pensées profondes et intimes. Vous allez les accueillir et vous n’aurez pas de moyen de vous dérober. 

Essayez de trouver et de discuter de la retraite silencieuse avec des personnes qui l’ont déjà pratiquée. Cela peut être un bon moyen de soulager vos peurs et vos appréhensions. 

Si vous êtes prêt à cela, alors la retraite silencieuse est faite pour vous. 

Si vous savez d’avance que vous ne serez pas capable de vous retrouver seul avec vous-même, il serait peut-être judicieux de repousser cette retraite silencieuse. 

Les bénéfices d’une retraite silencieuse : 

Elle permet une désintoxication numérique 

À l’ère du tout numérique, notre esprit et notre cerveau sont constamment sollicités de toute part. Les informations (utiles et inutiles) sont constantes. Il est donc difficile de se déconnecter réellement. 

Les retraites silencieuses impliquent de se couper de son téléphone et autres objets numériques. Sans le flux constant de distractions ou d’informations, vous pouvez vous retrouver plus concentré et plus profondément connecté à vos compagnons et sans même avoir besoin de parler. La concentration et l’efficacité offertes par une désintoxication numérique s’étendent probablement au-delà de votre retraite.

Prendre conscience de la beauté du monde qui vous entoure 

Comme les retraites silencieuses se déroulent souvent dans des cadres magnifiques et paisibles, vous pourrez apprécier les scènes que la nature a à offrir juste devant vous. Vous vous retrouverez avec les sons apaisants et sereins de cette nature sans qu’ils soient gâchés par les bruits humains.

Elle vous permet de devenir plus conscient 

La pleine conscience, c’est de maintenir une conscience à chaque instant de nos pensées, sentiments, sensations corporelles et de l’environnement environnant, va souvent de pair avec les retraites silencieuses. Le lien entre la méditation silencieuse et la pleine conscience est avéré.

Cette pleine conscience peut améliorer la santé du système immunitaire, aider les personnes souffrant d’insomnie et améliorer la qualité de vie en général.

Elle prépare à affronter les difficultés de la vie 

En vous concentrant sur vous, vous pouvez être confronté à des pensées et à des sentiments inconfortables. Un silence prolongé peut vous aider à mieux traiter et gérer les pensées négatives et vous apprendre à cesser de réagir aux sensations négatives et surtout mieux les appréhender pour la suite de votre vie. Cela est valable également pour les événements négatifs que vous sauriez mieux gérer et accueillir. 

Vous allez mieux réfléchir 

Une retraite silencieuse est souvent accompagnée de méditation. Selon plusieurs études, les non-méditants ont une activation réduite dans certaines régions du cerveau comparé à des méditants. Cela a été interprété comme une efficacité cérébrale accrue. Une autre étude a révélé que l’entraînement à la méditation améliore l’efficacité du cerveau, probablement grâce à une amélioration de l’attention et du contrôle des pulsions.

Vous allez être fier de vous

Réussir une retraite silencieuse n’est pas si facile qu’on ne le pense. Cela demande beaucoup de temps, de patience et même de courage d’être confronté à soi-même et à ses pensées. À la fin de votre retraite, vous ne pourrez être que fier du travail que vous faites pour votre santé mentale et votre bien-être.