Sélectionner une page

Comment aller aux toilettes sans faire de bruit? Je dirais même plus, comment faire ses besoins silencieusement au travail, dans un centre commercial ou autres lieux publique ou même chez-soi.

Ce qu’il faut savoir, c’est que depuis petit, je fais beaucoup caca. Au collège et au lycée j’arrivais tant bien que mal à me retenir, mais plus le temps passe plus c’est difficile. Il m’a donc fallu découvrir des techniques pour le faire à n’importe quel moment de la journée et n’importe où dans les lieux publics.

Par exemple, au resto ou au boulot, les toilettes sont très souvent bondées avec beaucoup de passage, et les portes sont parfois même pas fermée en haut ou en bas. Mes visites aux toilettes sont donc brèves peut importe ou je vais et j’utilise certaines techniques pour être discret.

Comment aller aux toilettes sans faire de bruit

Même si ces conseils concernent surtout la façon de se soulager aux toilettes de votre entreprise et les lieux publics, vous pouvez aussi les utiliser à la maison – surtout si vous ne voulez pas que votre colocataire ou que votre copine ou copain n’entende quoi que ce soit.

Viser à coté

Aller aux toilettes sans faire de bruit pour la petite commission n’est vraiment pas ce qu’il y a de plus compliquer. En fait il va falloir viser à côté.

Quand je dis viser à côté je ne parle pas d’en foutre partout par terre ou d’arroser le cuvette pour pauvre personne qui viendra après vous, non!

Il s’agit là de simplement de viser non pas directement dans l’eau au centre des toilettes mais juste autour.

Je pense que vous connaissiez déjà cette technique, mais si vous êtes sur cet article ce n’est pas par hasard. Autant vous donner tout les techniques possibles.

Mettre du papier au fond dans la cuvette

Que ce soit chez vous ou au travail et que vous avez trouvé une cabine libre, ne lâchez pas tout votre pèche directement. Prenez un moment pour attraper du papier toilette, l’enrouler et le placer dans la cuvette des toilettes.

Idéalement, il faudrait que le papier recouvre entièrement l’eau, mais qu’il reste une légère partie encore sèche pour s’accrocher au bord et ne laisser aucun endroit d’eau à découvert.

Pendant que vous y êtes, vous pouvez également recouvrir le siège des toilettes avec du papier toilette avant de vous asseoir. Après, ça, ça dépend de plein de choses, notamment de votre envie pressante ou non, de la propreté des toilettes à la base et aussi de votre niveau de tolérance aux éventuelles germes présents dans des toilettes publiques.

Dissimuler les bruit avec la chasse d’eau

Aujourd’hui, la plupart des gens utilisent la chasse d’eau pour masquer leur bruit si c’est n’est pas vous qui payez la facture d’eau, régalez-vous. Si vous n’assumez pas vos pets et ploufs, c’est un bon moyen.

C’est une bonne technique, je vous met quand même ci-dessous d’autres alternatives plus ou moins applicable en fonction de votre situation:

  • Mettre du Johnny sur votre portable: en écoutant de la musique au toilettes tout le monde saura ce que vous manigancé mais au moins vous êtes tranquille ils n’entendront pas vos bruits de plouf.
  • Se racler la gorge : mais qui veut provoquer une quinte de toux alors qu’il est concentré sur ses affaires et son burrito du midi ?
  • Faire semblant de pleurer ou de crier. Bon, là y’a des risques qu’on vous demande ce qu’il se passe mais si vous êtes suffisamment bon comédien vous pourriez vous en sortir sans encombre.

La meilleure méthode tout ça reste de tirer la chasse d’eau car c’est beaucoup plus discret et naturel quand on est aux toilettes.

Le bon moment

Pour aller aux toilettes sans faire de bruit au bureau, il va falloir apprendre à reconnaître le meilleur timing pour s’éclipser faire vos affaires.

Cela devrait être plutôt facile vu que l’envie irrépressible d’aller aux toilettes s’accumule généralement au fil du temps. Profitez donc de ce moment pour chercher des occasions de quitter gracieusement votre poste, mais évitez quand même de le faire en plein milieu de réunion, surtout si c’est bientôt à votre tout hein. Y aller à la toute dernière minute et courir désespérément vers les toilettes n’est pas très malin.

Aussi, essayez d’aller vers les toilettes les moins utilisées, souvent il y’a des endroits comme ça. Peut-être qu’il faudra descendre d’un étage ou aller aux toilettes un peu plus loin de ceux ou vous aller d’habitude.

Pour trouver le meilleur moment soit vous attendez que tout le monde soit absorbé par son travail, soit vous le faites au moment du déjeuner, genre juste avant, ou alors juste après quand tout le monde va chercher sa clope. (Si vous aviez déjà envie avant, le repas risque d’être long.)

Le but est d’aller aux toilettes quand il y a le moins de personnes susceptibles d’y être. il y toujours des moyens de s’adapter lorsque les toilettes sont pleines mais ça on en reparlera plus tard.

Fermer toutes les portes et allumer tous les appareils qui font du bruit

Lorsque vous arrivez aux toilettes, fermez toutes les portes, même celles où il y’a personne. Les immeubles de bureaux ont souvent des toilettes dans un couloir complètement séparé, du coup vous allez souvent avoir plusieurs portes entre vous et vos collègues. Cela devrait atténuer une partie du bruit.

De plus, vous pouvez activer le sèche main si y’en a un ou même un ventilateur d’évacuation. La plupart des entreprises n’investissent pas là dedans mais si vous avez la chance d’être un peu privilégié, n’hésitez pas.

Si vos toilettes ne disposent pas de ce genre d’équipements, il existe d’autres moyens de couvrir le bruit. Par exemple, si l’évier est proche des toilettes, vous pouvez allumer le robinet. L’utilisation du robinet est une astuce que vous pouvez utiliser même dans les salles de bains ordinaires. C’est quand même plus réaliste de le faire à la maison, et c’est pas quelque chose de très écologique, mais si vous avez la possibilité, vous pouvez essayer cette technique.

Ne pas avoir peur des autres

Si quelqu’un est déjà dans les toilettes, et que votre cabine préféré est occupé, pas de soucis, vous allez très bien pouvoir vous y faire croyez-moi. Faire ses besoins est humain après tout et la personne déjà aux toilettes est sûrement dans le même cas que vous.

Il est vrai que ce n’est pas forcement agréable de devoir partager la sortie de son gros big mac du midi avec parfois un parfait inconnu dont on vaguement ou pas le visage. Dans ce cas, si ça vous dérange vraiment, vous pouvez aller aux toilettes d’un autre étage. En plus, avec un peu de chance, les gens de ce service ne vous connaîtront pas – vous pouvez simplement être le mystérieux mec qui vient poser une pêche et qui repart, ni vu ni connu, jusqu’à ce qu’on vous démasque ou que vous bouchiez les toilettes.

En réalité, la meilleure solution reste que les toilettes dans lesquelles vous allez soient bondées. Plus on est de fous, plus on chie, d’après le dicton n’est-ce pas, c’est pas ça ?? Bref, plus il y’a de gens aux toilettes, moins il sera possible de déterminer la source de votre plouf. 

En finir rapidement

Quand vous serez enfin assis, c’est vraiment pas le moment de sortir votre téléphone de jouer à Candy Crush, vous allez vouloir en finir aussi vite que possible. Donc n’apportez rien avec vous, surtout que si vous ramenez quoi que ce soit, ça finira par être rempli de mini molécules de votre propre caca, alors, vous voyez, il faut rien apporter du tout !! 

Cependant, Si vous n’avez rien pour couvrir les diverses potentielles explosions sonores qui pourraient sortir de votre grotte secrète, vous pouvez quand même prendre des trucs donc vous n’aurez pas à vous servir plus tard, comme du papier journal ou des feuilles ou des mouchoirs ou que sais-je encore. Mais franchement, plus vous en finirez vite, moins vous aurez à vous soucier du bruit. 

Et dans le pire des cas, si vous avez été suivi, vous pouvez toujours utiliser la chasse d’eau au moment des feux d’artifice, j’en parle juste après.

Sortir de la salle de bain la tête haute

Une fois votre mission accomplis, assurez-vous de laisser les toilettes en ordre pour la personne suivante.

Pas de bavure ni de papier qui traine. Et n’oubliez pas d’abaisser la cuvette avant de sortir pour contenir les odeurs. Lavez-vous les mains et retournez à vos activités.

Si vous avez suivi ce guide, personne ne saura ce qui vient de se passer dans les toilettes, ou à la limite, personne ne saura que c’est vous.

Isolation phonique des toilettes

On rentre maintenant dans quelque chose d’un peu plus compliqué pour couvrir le bruit qu’on peut faire aux toilettes en s’attaquant directement à la structure du bâtiment. Et je ne parle pas de déclencher l’alarme à incendie juste parce que vous allez couler un bronze, mais plus de chercher à résoudre les problèmes isolation phonique.

Si c’est à votre travail vous pouvez peut-être avoir l’impression de ne pas avoir d’influence sur la direction. Pourtant, les directeurs écoutent en général les remarques des employés lorsqu’elles sont massives. C’est plus courant au niveau de la restauration mais ça peut aussi l’être pour d’autres endroits. Vous pourrez peut-être convaincre l’entreprise de payer pour certaines améliorations des toilettes. Je vous en parle juste en dessous

Installer des portes complètes

Je l’ai déjà mentionné, mais en général les portes des toilettes publiques sont souvent une horreur, on peut regarder par en dessous et par au-dessus. Et comme elles ne vont pas du sol au plafond, on entend un max de bruit de tout ce qui se passe à l’intérieur avec une certaine distincion. 

Pire encore, il peut arriver que ces portes ne ferment pas complètement et qu’il reste un léger espace qui permette de voir qui est en train de couler un bronze, et ça c’est vraiment le pire truc possible.

Donc, si votre entreprise dispose d’une boîte à suggestions ou d’un autre moyen pour que les employés puissent demander ce dont ils ont besoin, vous pourriez demander aménagement structurelles au niveau des toilettes. 

Installer du papier paint accoustique

Bon, ça pourrait être un peu plus chiant ça, mais en dehors de vos heures de travail, vous pourriez rester pour faire quelques travaux d’insonorisation et poser du papier peint acoustique dans les toilettes par exemple. Il vous faudrait demander des autorisations aux services concernés mais si ça vous gâche vraiment la vie, c’est une solution qu’il va falloir considérer. Après pas sûr que cela puisse cacher un gros *plouf*.

Conclusion: faites vos besoins peut importe la situation

J’ai essayé de rester soft mais parler d’un tel sujet sans faire aucune blague c’était mission impossible.

Toutes les informations que j’ai présentées pourront vous être utiles et vous permettront réellement de mieux vous sentir chez vous ou sur votre lieu de travail. Vous devriez normalement maintenant être capable d’aller aux toilettes sans faire de bruit sans aucun problème.

Pour conclure cet article avec un peu d’humour je finirai en disant que “tout le monde fait caca” qui est le titre d’un excellent livre.

*Plouf*