Sélectionner une page

Que vous soyez chez vous en train de cuisiner, de lire ou de regarder un film, on ne vas pas se mentir, c’est mieux sans les bruits de klaxons de la rue d’en bas! Et oui c’est la raison pour laquelle j’ai décidé d’isoler mes fenêtres. Pour mon plus grand bonheur et celui de ma famille, j’y suis non seulement parvenu, mais je l’ai aussi fait de manière économique ! Je vais aujourd’hui, vous partager quelques idées pour réaliser une isolation phonique efficace de vos fenêtres!

Il y a peu de temps encore, je vivais dans un quartier paisible et calme. Je n’avais pas la moindre idée à quel point il était difficile de supporter les bruits d’une rue bruyante et surtout de vivre avec au quotidien. Malheureusement, maintenant je le sais puisque j’ai récemment emménagé dans un quartier “vivant” comme on dit. Il y a des bars et restaurants au pieds de mon immeuble! Alors oui ca à des avantages mais aussi des inconvénients pour le coup.

Pour savourer le calme chez soi s’occuper des fenêtres s’avère être la meilleur solution et il existe de nombreuses façons de le faire. Je vais donc vous partager ici 6 idées pour isoler vos fenêtres du bruit en espérant que vous trouverez une solution qui vous convient. Bonne lecture!

6 Idées pour Isoler Fenêtre du Bruit

1. Réorganiser ses meubles

Le bruit circule et se déplace dans l’air jusqu’à ce qu’il atteigne une surface pour la traverser ou bien rebondir. Le problème, c’est qu’il perd une partie de son énergie et, par conséquent, s’étend plus rapidement et devient bruyant.

Une façon d’ajouter plus d’obstacles à la trajectoire du son est de réorganiser votre mobilier existant ou bien d’ajouter de nouvelles acquisitions. D’un côté vous pouvez placer des objets aux surfaces inégales qui absorbent les ondes sonores et les empêchent de rebondir dans votre pièce. Cela réduira ainsi l’écho et la réverbération du son. De l’autre côté, les meubles aux surfaces planes empêcheront quant à eux au son de sortir ou d’entrer dans la pièce en le réfléchissant vers son point de départ.

Selon vos préférences en matière d’éclairage, vous pouvez opter pour deux stratégies de réagencement. La première est de bloquer l’accès complet à votre fenêtre (donc d’avoir moins de lumière extérieure).  Pour cela vous poser l’obstruer par une armoire, des étagères, un sofa …

Ou, si vous ne souhaitez pas perdre cette précieuse source de luminosité, vous pouvez aussi placer des meubles aux alentours de la fenêtre ou à côté de celle-ci. De cette façon, ils absorberont une petite partie des sons qui passent mais pour être honnête, je ne m’attends pas à des miracles.

Il n’y a aucune excuse pour ne pas essayer cette astuce qui est totalement gratuite ! Les bruits seront cependant atténués jusqu’à un certain niveau et n’oubliez pas que vous risquez de perdre une source précieuse de lumière.

2. Installer des stores

Une autre façon de réduire le bruit dans votre maison consiste à installer des stores. Je pense que vous serez très satisfait de votre achat car l’installation est rapide et simple ! Ils ne bloqueront pas totalement le bruit mais vous aideront grandement à le réduire si vous les utilisez en complément d’une autre méthode évoquée dans l’article.

De plus, mis à part la réduction du bruit, ces stores vous permettront de contrôler la quantité de lumière que vous laissez entrer dans votre pièce. Grâce à eux, vous pouvez créer une atmosphère d’intimité et de paix tout en gardant la lumière indésirable à l’extérieur de la pièce.

Je vous conseille les stores plissés car ils sont plus épais que les stores basiques et n’ont aucune fentes. Cela améliore leur capacité à absorber et à amortir les ondes sonores. Je vous les recommande tout particulièrement pour une chambre ou un salon car ils protègent de la lumière et vous permettent de créer une ambiance cosy tout en réduisant l’écho et les bruits de l’extérieur.

3. Calfeutrer la fenêtre

En me rapprochant un peu plus près de mes fenêtres, je remarqué que de l’air frais passais: le moyen idéal pour le bruit de rentrer chez moi. Après quelques recherches en ligne, il s’est avéré qu’il existe de nombreux moyens simples et peu coûteux pour améliorer l’étanchéité des fenêtres, notamment avec des bande adhesive faisant office de joints.

Utiliser des joints d’isolation pour fenêtre permet d’absorber les bruits extérieurs et d’éviter le gaspillage d’énergie. Ils peuvent être achetée sous différentes formes et peut être fabriquée à partir de nombreux matériaux comme la mousse, le caoutchouc, le silicone, la fibre de verre …

Vous pouvez déterminer les matériaux qui conviennent le mieux à vos besoins en prenant en compte le degré de friction que votre fenêtre va recevoir, l’exposition aux intempéries et pour finir l’état dans général dans lequel elle se trouve. Personnellement, mon préféré est le ruban adhésif en mousse.

Dans l’ensemble, les rubans anti-bruit et coupe-froid sont de puissants bloqueurs d’air. Il ne vous faudra que 30 minutes maximum pour couvrir toute votre fenêtre. Vous aurez à nettoyer la surface sur laquelle vous allez travailler, couper la bande adhésive à la longueur désirée puis l’appliquer sur les quatre côtés de votre fenêtre. 

En résumé, c’est une technique très bon marché qui peut aussi prévenir de la poussière, des courants d’air, des infiltrations d’eau et empêcher l’intrusions de certains insectes !

4. Accrocher des rideaux acoustiques / occultants

Une autre solution peu coûteuse consiste à suspendre des rideaux épais et insonorisés. Je préfère vous avertir que cette méthode ne bloquera pas complètement le bruit mais peut s’avérer très utile en complément des autres astuces. Avec des nouveaux rideaux, vous ferez d’une pierre deux coups car ils vont tout d’abord vous aider à réduire l’écho de la pièce dans laquelle vous allez les installer mais ils constituent aussi une excellente touche tendance à votre décor en bloquant la lumière extérieure pour vos soirées cinéma !

Personnellement j’ai acheté ces rideaux et je les adore ! Même s’ils ne bloquent pas 100% du bruit provenant de l’extérieur, ils se sont avérés très utiles en complément d’autres méthodes que j’ai utilisées. Pour ne rien vous cacher, je suis fan de l’atmosphère de bien-être et de cocon qu’ils procurent à ma maison.

5. Investir dans des fenêtres double ou triple vitrage

Installer des fenêtres à double ou triple vitrage est une décision importante qui vaut le coup d’être prise en compte si vos finances vous le permettent évidement

Cette solution contribuera à bloquer les bruits indésirables sachant que l’efficacité du double vitrage est bien connue car elle permet d’en certain cas de réduire le niveau de sonore de 50% et plus. En plus d’être un bon isolant sonore, ces fenêtres garderont également vos pièces au frais pendant l’été et bien au chaud en hiver. Grâce à elles, vous pourrez économiser beaucoup sur la facture énergétique. Avec ces fenêtres, vous vous offrez  la satisfaction d’un rendu professionnel.

6. Condamner la fenêtre

L’ultime solution et la plus radicale est de condamner votre fenêtre ! Réfléchissez bien à deux fois avant de prendre cette décision car vous ne pourrez pas revenir en arrière. Si vous vivez dans un quartier très bruyant et qu’aucune des astuces que je vous ai proposées ne semble convenir, alors pensez-y.

Vous devez savoir que les fenêtres sont placées à des endroits stratégiques de votre maison. En effet, elles laissent pénétrer les rayons du soleil et vous apportent de la luminosité, elles laissent entrer l’air frais et peut-être même vous permettent de profitez d’une belle vue.

Donc, avant d’opter pour cette méthode d’isolation ultime, prenez bien en compte tous ces éléments.

Pour finir …

Je vous l’avoue, je suis une de ces personnes qui aime profiter des moments calmes et tranquilles dans mon salon et je suis si heureux d’enfin pouvoir le faire à nouveau. Il n’y a rien de plus précieux que de passer une bonne nuit de sommeil sans que le bruit de la rue s’en mêle.

Permettez-moi de vous rappeler que certaines des méthodes que j’ai mentionnées dans cet article ne seront pas efficaces à 100%. Vous pouvez donc combiner deux options ou plus entre elles. Tout dépend du niveaux de bruits que vous voulez bloquer et de votre budget.

J’ai voulu vous proposer une palette de solutions allant des astuces vraiment bon marché à certaines plus onéreuses mais pour moi, il n’y a pas de « trop cher », bien entendu dans la limite du raisonnable pour votre tranquillité et celle de votre famille. 

Après avoir lu cet article, réfléchissez-y un instant et commencez à travailler sur votre projet d’isolation. Je suis sûr que cela en vaudra la peine et que vous serez satisfait des résultats !