Sélectionner une page

Que ce soit à cause d’un voisins bruyant, de portes qui claquent, ou de Mateo le petit dernier de la voisine qui ne fait que pleurer, savoir comment isoler un mur du bruit sans travaux et rapidement peut s’avérer plus que nécessaire.

Je vais vous donner dans cet article quelques astuces et suggestions pour l’isolation phonique de vos murs : à faire vous même, sans travaux, pour pas cher ou gratuitement.

Pourquoi isoler un mur du bruit  ?

Exemple tout bête quand j’étais plus jeune je travaillais dans un restaurant à coté de chez moi. Je me souviens qu’a chaque fois que j’en sortais, je me sentais comme libéré. Non pas parce que je n’aimais pas ce que je faisais, mais parce que c’était vraiment trop bruyant. Et ce n’est certainement pas le seul restaurent de la sorte qui a des avis négatifs sur internet à cause du bruit. Si seulement ils avaient fait un effort la-dessus peut être qu’ils s’en seraient mieux sortis.

Il faut savoir que le son se propage de 2 manières différentes:

  • Par l’air, c’est-à-dire qu’il passe par des trous dans une pièce comme les prises de courant, les interrupteurs, les lumières, les interstices, les conduits de chauffage, de ventilation et de climatisation, etc
  • ou alors à travers des structures, c’est-à-dire qu’il vibre à travers les murs, les plafonds, les sols, les conduits etc.

Quelques raisons supplémentaires pour lesquelles vous devriez isoler vos murs

Respecter vos voisins

SI vous vivez en appartement il y’a très peu de chances que cela ne dérange personne que votre nouveau né pleure la nuit et hurle au rythme des étoiles parce qu’il a faim ou que sa couche le démange. Le confort de vos voisins (et la prévention d’éventuelles disputes et confrontations) est l’une des raisons majeures pour lesquelles les gens sont prêts à investir un minimum dans l’isolation de leur logement.

Préserver votre vie privée

De la même manière que vous ne voulez pas que les voisins entendent les crises de colère de votre enfant tard le soir ou tôt le matin, vous ne voulez pas non plus qu’ils entendent ce qui se passe dans votre logement. Si vous êtes particulièrement adepte des parties de jambe en l’air ou que vous aimez écouter du Céline Dion à fond, il va sans dire que si vos murs ne sont pas bien isolés, tout le monde va connaître vos passions les plus cachées et les plus désavouées. La simple installation de panneaux insonorisant peuvent permettre d’éviter ces genres de problèmes, et ainsi vous éviter d’être le centre de discussion de votre voisinage.

Empêche les bruits extérieurs de rentrer

Il y a aussi les bruits extérieurs qui ne peuvent pas être contrôlés à moins d’être président ou maire de votre ville, ce qui, j’imagine, n’est pas le cas si vous lisez ces lignes. Tous les travaux en bas de chez vous, ou alors ce groupe de jeune qui écoute du Juls ou du Daddy Yankee à fond le jeudi soir sont aussi des bruits extérieurs susceptible de vous taper fortement sur les nerfs

L’isolation de votre appartement, d’un duplex ou d’une maison vous aidera à empêcher le bruit de se propager à l’intérieur. Si vous vivez en plus dans un endroit bruyant, par exemple près d’un centre commercial ou d’une autoroute, l’isolation phonique des murs peut vraiment vous aider. Personne n’est fait pour vivre auprès de sources de bruits importantes pendant une période trop longue.

Je suppose que vous êtes maintenant convaincu de l’importance de l’isolation phonique de vos murs, il est temps de rentrer dans le vif du sujet.

Comment isoler un mur du bruit sans travaux ?

1. Identifier les points faibles de vos murs

Si vous voulez gagner du temps pour isoler votre mur du bruit à moindre coût, il est essentiel de reconnaître en premier les points faibles de vos murs, c’est à dire là où le bruit pourrait fuiter le plus facilement.. Et il est évident que les points faibles de chacun de vos mur sont les fenêtres et les portes.

Tout d’abord, les fenêtres sont souvent minces et laissent passer tous les bruits extérieurs dans la pièce. Les klaxons des voitures, les cris des gens, les aboiements des chiens, etc.

Ensuite, les portes n’annulent probablement pas tous les bruits du couloir. Il est possible que parfois vous puissiez entendre de quoi parlent vos voisins dans le couloir. A moins, bien sûr, qu’ils chuchotent, ce qui est très peu probable. Si écouter les ragots des voisins sur le couple marié du 3ème ne vous intéresse strictement pas vous devriez faire quelque chose pour votre porte d’entrée.

Cependant, la porte d’entrée n’est pas la seule porte que vous devrez isoler. Si vous avez des enfants, n’oubliez pas qu’ils font aussi beaucoup de bruit à l’intérieur de votre appartement. Si vous voulez vous détendre après le travail, un verre de vin dans une main et un bon livre dans l’autre, vous aurez besoin de calme. Soyons réalistes : vous pouvez fermer toutes les portes de l’appartement, mais vous les entendrez probablement encore sauter et crier dans l’autre pièce.

Commençons par quelques moyens simples et peu coûteux pour que moins de bruit passe par ces endroits.

Portes : Tout d’abord, beaucoup de portes sont pour la plupart creuses et usées. De plus, n’oublions pas que les espaces entre la porte et le cadre de la porte permettent au bruit de pénétrer facilement à l’intérieur. Mais, comme nous cherchons des moyens peu coûteux pour bloquer le bruit, on ne va pas faire appel à un expert qui va installer des portes insonorisées épaisses. Il est possible de réduire légèrement la quantité de bruit qui entre dans votre appartement en plaçant des objets tels que des étagères, des armoires à chaussures et des armoires devant les bords de vos portes.

Un autre moyen efficace de bloquer le bruit est de placer d’épaisses couvertures insonorisées sur vos portes. Je sais que suspendre des couvertures sur une porte n’est pas très esthétique, mais écoutez-moi bien. Si vous mettez des couvertures épaisses sur votre porte, vous obtiendrez pratiquement le même effet qu’avec une porte insonorisée. Vous pouvez choisir un joli motif qui s’harmonisera avec la couleur de vos murs. De plus, en hiver, ces couvertures garderont toute la chaleur à l’intérieur de votre appartement. Pour en savoir plus consultez l’article dédié à l’isolation phonique d’une porte. Une couverture peut paraître compliqué à mettre en place dans ce cas autant acheter directement un rideaux insonorisant que vous installerez devant votre porte.

Fenêtres : Quand aux fenêtres, les rideaux insonorisés feront également l’affaire. Veillez simplement à acheter des rideaux lourds à tissage serré, avec autant de couches que possible. N’oubliez pas non plus de couvrir quelques centimètres des murs des deux côtés des fenêtres pour obtenir les meilleurs résultats. Vous pouvez obtenir plus d’informations ici sur comment isoler une fenêtre du bruit.

2. Réorganiser le mobilier

Si vous avez une pièce plutôt vide et très peu de meubles essayez de réduire l’écho de la pièce en la remplissant de nouveaux meubles. Plus la pièce est vide, plus l’écho sera important. Les placards et les étagères sont énormes et couvrent une grande surface, ce qui en fait de bons isolants. ça reste de l’optimisation, mais si vous pouvez vous permettre de rajouter des meubles ça peut être très intéressant.

Ajoutez des d’étagères, des placards, etc. Placez-les sur les murs à problèmes (les murs qui séparent votre appartement du couloir, les murs qui vous séparent de la rue, les murs qui vous séparent des voisins).

Autre chose, si vous avez placé vos fauteuils ou canapés contre un mur bruyant, éloignez les. Si le canapé sur lequel vous vous asseyez tout le temps est proche du mur d’où proviennent les bruits il est temps de l’éloigner de là.

Ces petites astuces n’apporteront pas forcement résultats extraordinaire mais mises bout à bout il y a des chances que vous ressentiez quand même une petite différence.

3. Refaire la déco des murs

Une autre façon d’isoler son mur du bruit de façon économique est d’en profiter pour re-décorer vos murs. La logique est simple, tout élément que vous pouvez fixer à vos murs et qui leur donneront plus de masse pourra vous aidera.

Bien sûr, vous ne pouvez pas vous attendre à ce que décorer les murs fasse une grande différence en termes de réduction du bruit, mais si vous aviez déjà prévu de la faire avant c’est l’occasion idéale.

Vous pouvez acheter des tableaux ou des jolies peintures sur tissu ou de grandes toiles d’art, le papier peint épais ou de la peinture insonorisante sont aussi un bon choix si vous ne voulez rien accrocher à vos murs.

4. Installer de la mousse acoustique

Avez vous pensez aux panneaux de mousse insonorisés? Au premier coup d’oeil ils peuvent paraitre chers et difficiles à installer, mais croyez-moi, ce n’est pas le cas.

Ils serviront à empêcher la source du bruit de se propager en gros si vous voulez que votre voisin entende moins ce que vous faites c’est parfait. Par contre si c’est lui qui fait trop de bruit suggérez qu’il en installe chez lui.

Les panneaux de mousse acoustique peuvent s’installer en quelques minutes et vous avez le choix entre de nombreux assortiment de couleurs et motifs différents par exemple cette mousse fera très bien l’affaire.

Le bon positionnement des panneaux dépend de l’endroit où se trouvent les points de réflexion du son. Vous pouvez le découvrir par des tests et des expérimentations. C’est pourquoi il est préférable d’utiliser des bandes velcro ou d’autres adhésifs non permanents. Pour plus d’informations, consultez l’article sur les meilleures mousses acoustiques.

5. Installer des panneaux acoustiques

Ce n’est pas tout le monde qui souhaite que son salon ressemble à un studio de musique avec toutes ces formes de mousses bizarres à accrocher aux murs ce que je peux comprendre.

La solution dans ce cas est d’utiliser des panneaux acoustiques. Ils coûtent un peu plus cher, mais valent vraiment le coup. Ils se composent d’un cadre en bois massif et d’un tissu qui l’enveloppe – une composition qui confère à ces panneaux de grandes propriétés d’absorption acoustique et design passe partout.

6. S’expliquer avec ses voisins

Si vous avez un voisin bruyant qui vous empêche de dormir la nuit, la première chose à faire est de lui parler. Soyez poli et demandez-lui s’il ne serait pas gêné d’effectuer ses activités dans une autre pièce.

La meilleure façon d’approcher un voisin bruyant est d’être gentil – la dernière chose que vous voulez faire est vous énerver. Si cette approche échoue, parlez-en à votre propriétaire et, en dernier recours, déposez une plainte officielle pour nuisances sonores auprès de votre municipalité. Sinon consultez ce guide pour vous venger de vos voisin bruyants (ironique)

7. Ne pas trop rêver

Malheureusement pour vous l’isolation phonique des murs est loin d’être la chose la plus facile à faire.

Pour obtenir une isolation entre deux pièces réellement efficace, les murs doivent être chargés en masse et isolés les uns des autres. Malheureusement, les cloisons à montants ne comportent généralement qu’une faible isolation thermique ce qui résulte en une transmission du bruit entre les murs importante.

Vous vous doutez donc bien que pour véritablement palier à vos problèmes de bruits vous devrez passer par la case travaux.

Conclusion

Des murs trop fins peuvent être une vraie catastrophe au quotidiens et ce n’est pas tout le monde qui à la possibilité de faire appel à un professionnel ou même de déménager.

Il n’y a pas de solutions miracles en terme d’isolation phonique et si vous penser que vous serez entièrement satisfait sans travaux ou sans faire appel à un professionnel vous vous trompez.

J’espère quand même que cet article vous aura donnez quelques pistes pratiques et peu coûteuses pour réduire un minium le bruit chez vous. (Si c’est vraiment critique vous pouvez toujours utilisez des boules Quies…)