Sélectionner une page

Saviez-vous qu’il est possible de manger sans faire de bruit? C’est peut-être évident pour vous mais quand est-il de votre petit neveu et de son Mcdo?

Que ce soit lui ou quelqu’un d’autre on est tous d’accords pour dire que quelqu’un qui mange de manière “animal” c’est tout sauf agréable.

Je vais vous donner dans cet article quelques astuces pour pouvoir manger en silence pour le plus grand bonheur de tous.

On est très souvent conscients des bruits d’autrui mais il peut nous arriver à avoir du mal à entendre nos propres nuisances (sonores, j’entends bien, parce que au niveau des odeurs c’est une autre histoire). Par exemple je n’aime pas les personnes qui boivent bruyamment. Pourtant cela ne veut pas dire que je ne le fait pas de mon coté puisqu’on m’a déjà fait plusieurs fois la remarque.

Est-ce que je souffre de misophonie si je suis gêné par la mastication ?

Vous êtes vous déjà demandé si vous étiez atteint de misophonie? Les personnes qui en souffrent réagissent de manière plus ou moins importante lorsqu’elles sont confrontées à des nuisances sonores. Par exemple, dans un cas légers cela se manifestera par de l’anxiété, de l’inconfort, voire même du dégoût. Tandis que dans des cas plus extrêmes, cela peut aller jusqu’à des crises de panique où certaines personnes peuvent même rentrer dans une rage incontrôlable.

Les principaux déclencheurs sonores de la misophonie produits sont : la mastication, la respiration, les soupirs, les bâillements et les sifflements. Il en existe d’autres, qui peuvent être produit par des mouvements, comme se craquer les doigts, tapoter sur sa table, faire du bruit avec ses pieds etc. J’ai d’ailleurs écrit une liste de bruits insupportables que vous pouvez retrouvez en cliquant ici qui seraient susceptible de vous agacer fortement!

Si vous ressentez une légère irritation lorsque quelqu’un mâche bruyamment cela ne veut pas forcement dire que vous êtes misophone mais peut être que vous êtes seulement un poil moins tolèrent que la moyenne. D’ailleurs je ne pense pas qu’il y ai beaucoup de personne qui apprécient que leur interlocuteur mange la bouche ouverte à table . Sachez en tout cas qu’il existe des groupes de soutiens pour les personnes atteintes de misophonie et que si vous voulez en avoir le cœur net, vous pouvez aller consulter votre médecin ou un psychologue qui sauront vous en dire davantage.

Conseils pour manger en silence

La plupart du temps on ne s’en rend pas compte et peut-être que personne n’ose vous le dire..

Les conseils qui suivent valent aussi bien pour la personne qui mange avec vous, que pour vous-même.

À force de d’appliquer ces conseils à chaque repas vous devriez pouvoir en faire des habitudes que vous ferez automatiquement.

Le conseil indispensable que je nommerai le conseil numero 0 qui me parait évident est de manger la bouche fermée. Maintenant que c’est dit on peut commencer.

1. Manger plus doucement

On a tous en tête l’image de Roger, 58 ans, qui parle qui mange qui boit et qui fume, et tout ça en même temps ! On en est sûrement pas à cet extrême, mais certains pourraient vous voir associer de la sorte en vous voyant manger bruyamment.

Il faut se le dire après une rude journée de travail et devant un repas appétissant, on a du mal à se retenir. Le bruit qu’on fait en mangeant devient alors le dernier de nos soucis.

En mangeant votre plat plus lentement, vous allez à la fois réduire le bruit que vous faites, mais en plus de ça vous apprécierez davantage ce que vous mangez. Vous pourrez succuler plus longuement votre plat pour la même quantité ! En plus de tous les bénéfices au niveau de la santé, vous aurez une meilleure sensation après avoir mangé et vous serez normalement plus heureux, si si je vous jure, essayez vous serez pas déçu !

2. Essayez les aliments non croquants

Pommes, carottes, céleri, gâteaux, biscuits et je passe.. Il y a vraiment une grande quantité d’aliments qui croquent sous la dent et qui produisent du bruit. Si en plus de ça, vous avez une mastication forte, vous allez forcément être bruyant. Un conseil bateau que je vais vous donner est de limiter un maximum ce genre d’aliments lorsque vous êtes dans un lieu public. À défaut d’essayer de faire le moins de bruit possible avec autant ne pas en manger du tout si vous ne voulez pas faire de bruit.

3. Fermez les yeux

Ce conseil peut sembler étrange voire même sensuel pour les plus coquins, mais fermer les yeux peut vous aider à mâcher plus tranquillement. C’est un petit tour psychologique que vous pouvez faire à votre corps.

Lorsque nous « fermons » un sens, les autres vont essayer de compenser, ne serait-ce qu’un tout petit peu. Sans votre sens de la vue votre sens du goût va s’améliorer, et vous allez pouvoir à la fois vous concentrer sur votre repas, mais aussi sur les bruits de la mastication car votre ouïe va aussi se développer un peu, c’est fort le corps humain.

4. Se concentrer sur le repas

C’est quelque chose qu’on devrait tous faire mais avec la technologie, on a de plus en plus de mal. Oubliez tout ce qui peut être télé, téléphone, ou autres nuisances sonores inutiles et concentrez vous sur votre repas. Si vous vous concentrez uniquement sur ce dernier, vous pourrez savourer pleinement et ferez logiquement attention à faire moins de bruits en mangeant.

5. Évitez l’alcool en mangeant

Bien que ce ne soit pas tout le monde qui boit de d’alcool en mangeant cela peut être la raison pour laquelle une personne mange bruyamment.

Il se peut que vous soyez invité dans un bar ou à un dîner et que vous vous retrouviez dans cette situation. Si c’est le cas, essayez un maximum de vous concentrer sur votre repas et ne prenez que de toutes petites gorgées d’aclool. Plus important encore, ne buvez pas plus d’un verre ou deux (surtout si c’est un dîner entre collègues et que vous voulez pas avoir à faire à des situations délicates le lendemain au bureau).

L’alcool, même à petites doses, peut nous aider à nous libérer et à nous sentir désinhibés, dans de telles situations, nous avons tendance à ignorer certaines actions, et il peut être difficile de se concentrer sur la mastication silencieuse, on peut même carrément l’oublier.

6. Éviter les gateaux et autres snacks

J’ai mentionné plus tôt avec les aliments non croquants, les gâteaux et snacks font partis de cette catégorie. Les aliments salés comme les chips ou les goûter sucrés comme des petits beurres avec de la pate à tartiné, c’est plutôt bruyant à mâcher quoi qu’il arrive. Le plus simple est de ne plus en manger: c’est mieux pour les oreilles et votre santé.

J’irai même jusqu’à dire que le plus bruyant dans tout ça ce sont les emballages. On a tous en tête cette personne qui ouvre son paquet de chips en publique et cela vous ai surement déjà arrivé. Vous savez très bien de quel genre d’emballage je veux parler.

Comment dire à quelqu’un qu’il fait trop de bruit en mangeant

Les 6 conseils présentés ci-dessus sont pour la plupart basiques et facile a retenir vous devriez pouvoir les appliquer et vous en souvenir à chaque fois que vous manger pour le plus grand bonheur de ceux qui mangent avec vous!

Mais comment faire si ce n’est pas vous la personne bruyante mais votre voisin de table qui mange la bouche ouverte et qui fait des bruits horribles ?

Que vous souffriez de misophonie ou pas, cela peut rapidement devenir difficile à supporter. Evidement, comme vous êtes bien éduqué, vous allez devoir dire a cette personne de faire moins de bruit sans la froisser.

Si vous aviez l’habitude de mâcher bruyamment auparavant je ne pense pas que vous ayez apprécié les remarques désobligeant qu’on vous a faite.

Pour cette raison et même si ce n’était pas votre cas essayez de faire comprendre à la personne qui mange bruyamment et sans méchanceté comment améliorer la situation avec ce qui a été dit au dessus.

Dite lui que c’est pour son bien et que la prochaine personne qui lui fera la remarque ne sera certainement pas aussi compréhensive et docile que vous.